Une pédagogie du mouvement au cœur du vivant !

Hilde PEERBOOM (1905-1979) ouverte à la danse et à la musique, est à l’origine de cette pédagogie, elle écrivait à propos du travail corporel :

 “ La pédagogie du travail corporel permet le devenir de l’homme à travers l’acte sensible.

Il s’agit moins de faire que de vivre une expérience. C’est une manière d’être dans une unité vivante, toujours mouvante, sans cesse à reconquérir à travers un travail persévérant sur soi. C’est une culture du corps et de l’esprit non séparés. C’est le secret de toute démarche vraie. Elle est aussi la voie de notre recherche : un devenir perpétuel”

Éveiller la perception nous rend présent à nous-mêmes, aux autres et au monde. C’est en quelque sorte une attitude, dans tous les sens du mot. Lorsque nos actions sont guidées par la perception, nous nous ajustons en agissant.

En affinant la proprioception, c’est-à-dire la perception de soi, nous nous mettons dans une sensibilité de type artistique. «Nous faisons de notre corps l’instrument, dont nous sommes l’instrumentiste». La pratique corporelle proposée dans le cadre de l’association invite à un  auto-accordage de l’instrument que nous sommes, tout en nous impliquant dans une pédagogie de  l’expression.

Notre conscience corporelle, éveillée par une attention sans effort, nous donne la capacité de renouveler notre vitalité.

La pratique proposée lors des ateliers et des stages invite chacun, à son rythme, et selon ses possibilités à

- ajuster le mouvement de la respiration,

- construire de bons appuis dans le sol, en détassant son dos et alignant ainsi sa verticalité,

- entrer dans le sens du rythme et de l’espace

- s’accorder à soi, à l’autre et au groupe

- exprimer son propre univers poétique, nourri du sensible de l’imaginaire, afin de conduire naturellement chacun et, sans appréhension, dans l’enchantement du mouvement expressif.